Accueil > L'archive du mois > L'archive du mois > Il y a 122 ans, en avril

L'archive du mois

Il y a 122 ans, en avril

Monument.jpg

En l’honneur de Fleury Salignat

Le 19 avril 1897, le maire a inauguré le monument en l’honneur de Fleury Salignat, toujours en place aujourd’hui dans la montée d’escalier de l’ancienne mairie de Rillieux qui abrite actuellement la médiathèque L’Ephémère, comme le montre cette délibération du 28 mars 1897.

Le 9 mai 1897, le Conseil municipal décide que la Rue Neuve, où était né Fleury Salignat, portera désormais le nom de Fleury Salignat. Cette rue est toujours connue sous ce vocable de nos jours.

Fleury Salignat, bienfaiteur de la commune

Si cet enfant de la commune est ainsi mis à l’honneur, c’est en remerciement du legs qu’il a fait à sa ville natale.

Fleury Salignat et son épouse ont quitté la France peu après le coup d’état de Napoléon Bonaparte et se sont exilés en Belgique en 1853, à Moustier-sur-Sandre.
Fleury Salignat était rentier. Il est décédé le 11 octobre 1892 à Bruxelles, sans descendance directe car son enfant était décédé.
Il a légué à la commune de Rillieux un tiers de sa fortune, consistant en rentes et valeurs diverses et autres objets mobiliers, évalué à 500 000 francs non compris ses immeubles situés en Belgique qu’il possédait pour moitié avec sa veuve, et dont la commune de Rillieux a hérité ultérieurement par tiers sur la part de Fleury Salignat.
Le 26 février 1893, la commune de Rillieux accepte ce legs.

Le 25 octobre 1896, le Conseil municipal délibère au sujet du premier acompte de 57 328 francs déposé au Comptoir national d’escompte à Lyon au nom de la commune de Rillieux. Il décide de payer la dette communale avec le produit du legs. En effet, la commune payait les emprunts contractés au taux de 4,10% alors que le produit du legs placé en rente sur l’Etat ne rapporterait qu’à peine 3%.
Ce même jour, le Conseil municipal décide de faire réaliser un monument commémoratif avec médaillon en marbre et bronze, à placer dans le vestibule de la mairie en l’honneur de Fleury Salignat. La conception et l’exécution en sont confiées à MM. Huguet et Delorme, architectes à Lyon. Le coût est de 3.000 francs tout compris (honoraires des architectes, fourniture, transport, pose et installation), et financé sur le produit réalisé du legs.

L’acte final de liquidation et partage, tant de la communauté des époux Salignat que de la succession du mari, a été passé le 9 mai 1898 devant le notaire Le Coq à Ixelles.